Sainte ombre.com
Accueil
Discographie
concerts
boutique
contact
Presse
facebook
Reverbnation
Contact
28 Octobre 2015,
Très chers Cornéliens et Cornéliennes,

Il est tout beau, il est tout chaud! Nicolas Viaud, notre nouveau batteur sera bientôt sur scène à nos cotés pour
desensabler vos oreilles trop longtemps mises en sommeil! Et où mieux que dans cette salle desormais mythique de
Nantes qu'est le Floride pouvons nous le baptiser. Qu'on se le dise: Sainte Ombre est de retour et ce n'est pas pour vous
chanter des berceuses!!!


Novembre 2014,

« Hier soir la Vendée a atomisé le Pacific !!! ». C'est sur cette phrase recueilli sur une page facebook parmi une
multitude des plus elogieuses, que nous pouvons conclure ce Satan's fest 6 qui aura été pour nous un grand moment
de bonheur face à un public excellentissime. Une orga au top (c'est pas tous les jours!), un sondier qui connaît
son boulot (c'est pas tous les jours!), des groupes qui assurent grave (c'est pas...bref!).
Céline, qui apparaît en guest sur le dernier Satan Joker dans la peau d'un «transex» a même chanté son duo avec un
Renaud Hantson au mieux de sa forme pour un grand moment de wock 'n woll.
Une soirée parfaite en somme.
Vraiment parfaite ? Ce serait oublier un calvaire sans nom que nous a fait subir notre batteur intérimaire, à savoir le
premier batteur de Sainte Ombre, le bien nommé Belette ! Faire la route et dormir à l’hôtel avec lui est un mélange
subtil de « Mars attacks », « Godzilla », « la soupe aux choux », et les prods les plus underground de Marc Dorcel.
A n'en point douter, des moments où il vaut mieux garder les enfants et les personnes âgées à distance.
Malgré tout, il a assuré « grave » et on a kiffé de jouer avec cette bizarrerie de mère nature (quelle blagueuse).
Merci à toi Belette !!!


Septembre 2014,

Faites vous plaisir: poussez le volume! Enjoy!!!

10 Juillet 2014,

Une journée sur les routes est toujours une expédition enrichissante, dépaysante, drôle et enivrante pour un
groupe de rock. Nous partîmes ce jour de juillet, le 5, pour Cergy où nous attendait la scène sur laquelle nous
allions transpirer 25 litres de sueur par personne (à quelques litres près) ainsi que les membres des
groupes avec qui nous allions dégouliner : Existance et Furious Zoo et son célébrissime chanteur Renaud Hantson.
Lui même qui nous convia à ce Furious Fest en nous téléphonant quelques mois plus tôt :
-allô ? Oui ? Bonjour c'est Renaud Hantson.
-ah oui, bonjour, ici c'est Darry Cowl, petit canaillou va !!!
-euh non, c'est vraiment Renaud Hantson !
-ah... oui, je... euh... ahah !! je plaisantais bien sur mr Renaud...euh... Hantson...hum...
Bref, nous partîmes donc vers 11h. Vers 11h30, sur le bord de la route, un quidam à coté de son véhicule,
un combi Volkswagen, brandissait bien haut au dessus de son bandeau bariolé au même couleurs que son pantalon
surmonté d'une veste en cuir sans manche, un panneau que nous n'avons pas réussi a lire à cause de notre vitesse
rock n' roll. Probablement « la fin est proche, nous vivons nos dernières heures ! ». Un signe !!! Quel présage
pour ce week end ?
Probablement pas grand chose à part cette méchante soirée avec un public excellent et un lieu des plus sympa :
le Pacific Rock où nous retournerons bientôt... mais chut...
Des décibels, de la bière et des degrés Celsuis comme s'il en pleuvait, du bon son, de bons groupes, de belles
rencontres. Et de la Troussepinette aussi.
Pour notre retour, une Ferrari nous croisa, comme pour nous montrer l'excellence de ce week end. Puis une
Ford GT40. Puis une Lotus et une ribambelle de Porsches. C'est un signe !!! Ah non, ce sont les 24h du Mans...
Comme ça nous avons eu l'occasion d’apprécier ces bolides lors de notre pause déjeuné sur l'autoroute
(où nous croisâmes François Hadji Lazaro!!!). C'est ici que nous pausâmes pour la postérité, pour que cette journée
reste dans nos mémoires. Sérieux et dignes, toujours. Merci à notre ingé-son pour sa noble présence sur ce cliché.

16 Mai 2014,

Vous trouverez, dans le Hard Rock mag de ce mois, une interview du groupe ainsi qu'une splendide photo qui
à elle seule vaut l'achat de ce Légendaire magazine. Bonne lecture!

14 Mars 2014,

Mais que vois-je ??? Le soleil brille, nous faisant oublier ces mois de grisaille et de litres d'eau tombés sur
nos pauvres carcasses spongieuses. Le temps idéal pour convier quelques amis a redécouvrir les joies de l'apéro au
jardin (-l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération-). Mais...mais... je n'ai rien a me
mettre !!! L'été dernier ayant été assassin avec mes derniers tee shirts je me vois obligé de chercher dans le fond de
ma pile. Ouf, j'ai encore quelques vêtements nickels. E.Leclerc, Butagaz... je comprend pourquoi ils sont comme neufs...
celui-ci peut-être ? Conseil général de la Vendée !!! Mais je vais avoir l'air de quoi ??? Je ne peux quand même pas
ressortir un vieux Tokyo Hotel, je vais me faire chambrer !!!
Mais ne nous affolons pas : la collection été de Sainte Ombre est arrivée ! Des tee shirts hommes et girlies
magnifiques vous rendront votre aura de personne toujours classe mais jamais « cul-serré ». Et comme une
bonne nouvelle n'arrive jamais seule, la fête pourra durer jusque tard dans la nuit puisqu'ils ont aussi pensé
aux sweats zippés à capuches.
Plus une seconde a perdre, je file sur ma page web préférée pour passer ma commande. Et comme il y a des offres
spéciales si on commande le cd avec, il faudrait vraiment habiter dans la télé-réalité pour ne pas en profiter !!!

14 Février 2014

Quel lien peut-il y avoir entre Lionel, vénérable et vénéré bassiste de Sainte Ombre et -M- ? Non, rien à voir
avec la coupe de cheveux (quoique...) ni avec un goût prononcé pour la couleur rose (quoique...). Lionel est bien un
« machistador » ayant un « complexe du corn-flakes » mais il se soigne, donc rien de tout ça, la vérité est ailleurs
comme diraient deux hurluberlus bien connus des adeptes des théories des complots en tout genre.
La réponse tient en un nom inconnu du grand public mais très respecté des musiciens : Cyril Guérin. Luthier de son
état, c'est à lui qu'on doit la fameuse guitare rose avec la rosace en forme de cœur de -M-. Ce sont également ses
mains talentueuses qui façonnent, sculptent et poncent actuellement la basse de notre non moins talentueux bassiste
qui pourra laisser courir ses doigts agiles et audacieux très prochainement sur le manche de la « bête ».
Les amateurs de beaux instruments pourront probablement découvrir ceux de Lionel lors de nos concerts de Lyon et
Clermont Ferrand les 28 et 29 Mars... tiens, pourquoi avoir mis « instruments » au pluriel... j'ai perdu le fil...

2 Février 2014

Notre périple sur les routes de France a donc commencé en ce début d'année et sous les meilleurs hospices.
Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y aurait beaucoup a raconter dans ce genre de balades. Probablement
suffisamment pour écrire un livre de 200 pages. en seulement 3 dates??? et bien oui ! Ce genre de « road trip »
est un vrai condensé d'anecdotes, de découvertes, de surprises, de rencontres, de cocasseries en tout genre, bref,
de souvenirs pour les vieux jours. A tel point qu'il serait compliqué et illusoire d'en faire une synthèse
sur la page d’accueil d'un site. A commencer par la traditionnelle partie de Tetris (ou Candy crush pour les
plus jeunes) lors du chargement du « matos » en passant par la double vie de certains aires d'autoroutes au
regard des énigmatiques inscriptions sur les murs des toilettes pour hommes (et autres...) jusqu'aux après
concerts qui pourraient facilement s'apparenter aux 3e mi-temps sportives.
Alors, pour faire court, pointons du doigt un simple petit point dans cette gigantesque fresque humaine.
Choisissons au hasard Clotaire. Qui est Clotaire ? Un des membres du public qui nous a accueilli à Limoges.
Un jeune homme, lycéens, blond, frisé m'ayant fait pensé à l’inénarrable Baptiste Lecaplain. Tour à tour
attentif, sautillant et bondissant, toujours souriant, à découvert ou avec un loup argenté sur les yeux,
Clotaire est de ceux qui font plaisir a voir quand on est sur scène. Quand le show se termine et qu'il
vient vous dire, transpirant et haletant : » c’était génial, je me suis éclaté, bravo ! », il entre dans
votre tête à la case bons souvenirs dans la rubrique bonheur pour toujours... bon, pour quelques temps en tout cas.
Donc, une fois n'est pas coutume, pourquoi ne pas faire de ce jeune homme la star de l'accueil de ce site
pour quelques jours. Alors merci à toi Clotaire et merci à ton prénom. Sans cette singularité, je n'aurais
pas su te nommer et tu te serais noyé dans le souvenir des nombreux spectateurs qu'on a croisé durant ces
quelques dates et j'aurais pris comme événement du jour un autre élément notable. Comme par exemple le
brouillard intense de la machine à fumée de Bordeaux qui m'a parfois donné l'impression de jouer seul,
dans un quartier de Londres genre Whitechapel, me tortillant comme un beau diable et me demandant si
le public était toujours là, à un mètre devant moi, ou parti vers les limbes infernales. Ou encore la
baignoire de Cholet étant devenu, comme toutes les baignoires des salles de concerts de France,
un studio photo obligatoire pour ridiculiser l'un des membres du groupe sous les regards hilares de ses
compères machiavéliques et sans aucune pitié pour son amour propre (amour propre – baignoire... non ? Bon.).
Mais bref, cessons là pour ne point te voler la vedette, Clotaire, et reçoit notre hommage sincère,
comme un remerciement à chacun des individus de nos publics comme le soldat inconnu représente tous
ces valeureux soldats envers qui la France adresse un salut reconnaissant et humble. Merci Clotaire.

12/01/2015 : Compo 3e album
C'est parti
.


10/01/2015 : Concert au Satan Fest
Cergy

05/10/2014 :
Interview Celine dona2b

10/01/2015 : Concert au Satan Fest
Cergy

05/10/2014 :
Interview Celine dona2b

16/05/2014 :Interview HardRock Mag